Contexte

Le SSA

Le Service de santé des armées (SSA) est organisé en deux grands ensembles : 

  • l’un assure le soutien médical avec une composante de proximité en centre médical des armées (CMA), et une composante hospitalière ;
  • l’autre regroupe les moyens communs de soutien : écoles, institut de recherche, établissements de ravitaillement et organismes de direction. 

Le SSA dispose d’un Musée situé au Val de Grâce, administré par un conservateur, placé sous l’autorité du médecin général inspecteur, commandant l’Ecole d’Application du Service de Santé des Armées qui en est le directeur.

Le ravitaillement sanitaire est administré par la Direction des Approvisionnements en Produits de Santé des Armées (DAPSA) situé à Orléans. Elle fédère cinq établissements qui représentent 850 personnes. Deux d’entre eux sont implantés à Orléans-Chanteau : la Pharmacie Centrale des Armées (PCA) et l’Etablissement Central des Matériels du Service de Santé des Armées (ECMSSA). 600 personnels travaillent sur le site.

Le Contexte

Dans le cadre de la RGPP, en 2010, L’Etablissement Central des Matériels de Mobilisation du Service de Santé des Armées (ECMMSSA) a fermé. Dans le cadre de ses missions, l’ECMMSSA gérait la dissolution de nombreuses formations sanitaires de campagne de la mobilisation générale, recevait le patrimoine et les objets de tradition de nombreux établissements centraux, régionaux en charge des matériels de mobilisation du SSA. Devant la qualité des objets ou articles et sous l’impulsion d’un chef d’établissement et d’un sous-officier, il a été envisagé la création d’un conservatoire pour préserver le patrimoine du ravitaillement. Cette structure a vu le jour au début des années 1980 et à évoluée jusqu’en1992. Par la suite, un officier de réserve du corps administratif a poursuivi le travail de contrôle administratif.

Peu avant la fermeture de l’ECMMSSA, le site d’Orléans, avec la forte impulsion de l’ADC FAROUAULT a souhaité récupérer l’ensemble de ce patrimoine, environ 16000 objets. Ces objets se composaient d’articles variés allant des pansements à l’instrumentation chirurgicale (têtes de série, articles témoins de marchés) et bien d’autres objets du service. Un conservatoire a donc été créé sur le site de Chanteau et ainsi continuer le travail de préservation engager. On y trouve également des maquettes décrivant la vie d’hôpitaux de campagne à différentes époques.

 

logo conservatoire 1 copie

Le 14 février 2011, une salle d’exposition a été inaugurée. Elle reprend partiellement celle présentée à l’ECMMSSA. Une amélioration sera nécessaire. Les locaux de stockage ont été mis définitivement à disposition et commencent à s’organiser. Le recensement de plus de 600 objets a déjà été réalisé.

 

 

Beaumont100racines |
LES PANIERS DE L'ESCATTES |
Choixdevies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASCAP
| Sos Sdf Nîmes
| Amap72